La Grande Barrière de Corail : un lieu mythique à explorer durant un voyage en Australie

Avec une longueur de 2 300 km, la Grande Barrière de Corail serait le plus long récif corallien de la planète. De par son immensité, ce site naturel et grandiose garantit une aventure inoubliable durant un voyage en Australie. Plusieurs moyens sont accessibles aux visiteurs pour profiter de la beauté de cette merveille. Quel que soit votre mode de voyage, la Grande Barrière de Corail vous réserve de grandes découvertes sous-marines.

Les merveilles sous marines de la Grande Barrière de Corail

Pour votre information, la fameuse Grande Barrière de Corail est localisée sur le littoral nord-est de l’Australie dans l’État du Queensland. Ce gigantesque site, très célèbre dans le monde entier, est l’une des meilleures destinations pour les amateurs de plongée de tous types. Ses fonds marins proposent un univers multicolore exceptionnel. Le site est un lieu de vie pour une grande variété d’espèces aquatiques que l’on se presse de découvrir durant son séjour en Australie. En général, la Grande Barrière est le lieu de vie de plus de 350 espèces de coraux vivantes. Elle abrite également plus de 1 500 espèces de poissons, à savoir les tortues de mer, raies mantas, requins, dugongs, cétacés, poissons tropicaux multicolores, poissons-pierres, méduses, mérous et murènes.

Certains coraux sont aussi l’habitat de milliers d’espèces de mollusques et des variétés d’échinodermes comme les oursins ou les étoiles de mer. De par la grande richesse du site, il attire également une foule d’espèces d’oiseaux comme les frégates, les sternes, les fous de Bassans et diverses autres espèces d’échassiers. Outre les poissons, le récif est aussi le lieu d’épanouissement de plus de 500 espèces d’algues et 4 000 variétés d’éponges. Au fil des années et des visites des touristes, l’équilibre biologique de cette richesse est bien fragile sans parler des dangers que présente le réchauffement climatique. De ce fait, il est important de prendre ses responsabilités pour protéger au maximum ce merveilleux site.

La Grande Barrière de Corail au nord-est de l'Australie

Que voir et que faire durant sur le site durant son périple en Australie ?

Déjà, pour atteindre la Grande Barrière, des circuits en bateau sont proposés par diverses compagnies afin d’explorer le site depuis les villes côtières comme Cairns, Port Douglas, Mission Beach ou encore Townsville par exemple. Pour ceux qui veulent vivre une expérience exceptionnelle au sec, une croisière en bateau à fond transparent est la meilleure alternative pour admirer la beauté des fonds marins du site. Sinon, la plongée sous-marine est l’activité la plus appréciée et la plus courue. Au cours de cette activité, on a l’opportunité d’apprécier les eaux calmes du récif, les grottes naturelles, les failles profondes ou encore les tunnels sous-marins. En général, un large choix d’école de plongée y est accessible pour tous afin de découvrir les nombreux spots de plongée du site.

Plongée libre, en bouteille, en apnée ou seulement avec masque et tuba, la Grande Barrière de corail regorge de choses à voir. Parmi les lieux qu’il ne faudra surtout pas manquer, on distingue principalement les récifs de Fitzroy ou de Bunker, le navire naufragé SS Yongal de Townsville, le récif Agincourt à Cairns, les canyons de corail à proximité des îles de Lady Musgrave et Lady Elliot ainsi que près des îles paradisiaques des Whitsundays. Pour ceux qui ont les moyens, il est aussi attrayant de survoler la Grande Barrière en hélicoptère. Ce sera un autre moyen de voir le site sous un autre angle. Autrement, d’autres loisirs nautiques peuvent être combinés à la découverte de ce site grandiose, notamment le canoë-kayak en mer, vol en montgolfière, la voile, ou tout simplement se reposer sur des plages paradisiaques sur les îles environnantes.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML et les attributs :% s

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>