D-Day : le Débarquement

Il est des dates connues de tous, et ce, dans le monde entier. Le 6 juin 1944, le Jour-J ou D-Day, est gravé dans les mémoires. Pour les passionnés d’Histoire, ou tout simplement pour rendre hommage à ces soldats héroïques, le Calvados permet de se plonger au cœur de ce jour mythique.

Une date, à jamais dans la mémoire collective

Le Mur de l’Atlantique, nom de code Neptune, plan Overlord, ces noms parlent d’eux-mêmes. Le 6 juin reste à ce jour la plus grande opération amphibie et aéroportée de la Seconde Guerre Mondiale.

Préparé dans le plus grand secret, le débarquement des alliés en Normandie a mobilisé des soldats de plus de 12 nationalités, majoritairement composés d’américains, d’anglais et de canadiens. Après avoir traversé la Manche, 4 266 navires de transport, 722 navires de guerre et 10 000 avions s’approchent des côtes normandes, les alliés sont prêts à donner l’assaut des plages au petit matin, face à des allemands incrédules. S’ensuivent des batailles sanglantes, de lourdes pertes sont à déplorer. En fin de journée, 135 000 soldats alliés ont pu débarquer, ainsi que 20 000 véhicules.

Véritable tournant dans l’histoire de la Seconde Guerre Mondiale, le Débarquement signe les prémices de la Libération de la France. Aujourd’hui, des millions de visiteurs viennent chaque année en Normandie en découvrir d’avantage sur ce jour mémorable, ou se recueillir.

Que visiter pour en apprendre plus ?

La région est un musée à ciel ouvert ; que vous ayez un week-end ou une semaine, vous pourrez effectuer des visites toutes plus passionnantes les unes que les autres. A commencer par les fameuses plages du Débarquement: au bord de falaises de craie, bordées par des kilomètres de sable clair, elles ont conservé les cicatrices des batailles. Bunkers, cimetières, batteries, sont autant de témoignages encore présents, déclenchant inévitablement une grande émotion. Elles sont célèbres par leurs noms de code : Sword Beach, Juno Beach affectée aux canadiens, Gold Beach, Omaha Beach tristement surnommée Bloody Omaha du fait des nombreuses pertes, et Utah Beach. A Coleville-sur-Mer, Omaha Beach, vous pourrez découvrir l’émouvant cimetière américain. Sur 70 hectares, 9 387 pierres tombales sont alignées, émouvant et éternel témoignage du prix de ces actions héroïques. La Pointe du Hoc, point stratégique du Mur de l’Atlantique, est également une visite incontournable à Criqueville en Bessin.

Nous vous conseillons de vous rendre au Mémorial de Caen, plus grand musée consacré au Débarquement. Ses 4 500 m² accueillent des expositions, des conférences, des films, et bien d’autres supports, faisant de ce mémorial un grand centre pédagogique.

Si la durée de votre séjour le permet, voici quelques idées de visites à effectuer pour en apprendre davantage:

  • Le port artificiel d’Arromanches, Mulberry, construit par les alliés pour permettre le ravitaillement des troupes et le débarquement du matériel.
  • Le Musée Airbone, à Saint Mère Eglise, consacré à la mémoire des parachutistes américains des 82e et 101e divisions aéroportées. On peut y voir un planeur Waco original.
  • Le Musée Pégasus Bridge, à Ranville, lieu de parachutage anglais.
  • Le café Gondrée, à Bénouville, classé monument historique. C’est la première maison à avoir été libérée.
  • Le Normandy Tank Museum, à Carentan, qui offre l’une des collections privées les plus importantes de blindés et véhicules militaires.

Des visites guidées sont fréquemment organisées, Vous pourrez également suivre les parcours fléchés mis en place pour retracer le jour du Débarquement

Comment y aller ?

En voiture : autoroute de Normandie jusqu’à Caen. Depuis Paris, compter 2 h 40 de trajet

En train : Paris–Caen, environ 1 h 45 depuis la gare Saint-Lazare

Rennes-Caen : environ 3 h 30

En bus : les Bus Verts, renseignements au 0810-214-214 ou www.busverts.fr

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML et les attributs :% s

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>