Bien se protéger sur une station de ski : comment ?

Combiné nordique, saut à ski, biathlon… Amateurs de sports de glisse ?

Afin de passer des vacances de ski à l’abri des accidents, découvrez à travers notre guide les précautions à prendre avant sauter le pas !

Quels sont les types de blessures les plus fréquentes au ski ?

Le ski peut être considéré comme un sport extrême qui met à l’épreuve tous les membres, les rendant vulnérables.

Afin de vous permettre de passer des vacances sereines, les professionnels de santé en sport vous mettent en garde. Faites attention particulièrement à :

Vos épaules

En cas de chute, les risques probables sont :

  • Des fractures de la clavicule 
  • Des lésions de la coiffe des rotateurs 
  • Des luxations d’épaule

À préciser que les blessures peuvent être plus graves si vous tombez sur une plaque de verglas ou si vous vous heurtez à un autre skieur.

Vos mains

Lors de la réception de la chute en avant, il est probable d’avoir :

  • Une lésion du ligament latéral interne du pouce 

Cela peut survenir lorsque celui-ci reste coincé dans la neige ou dans la dragonne. 

  • Des fractures du poignet 

Vos genoux

En fait, ce sont vos genoux qui sont sur la première ligne de mire en cas d’incidents. C’est pour dire que des atterrissages mal contrôlés peuvent provoquer : 

  • Des torsions de genou
  • Un risque de rupture du ligament croisé

Une sortie maladroite sur un télésiège peut être à l’origine de :

  • Un mécanisme en torsion lente entraînant des ruptures ligamentaires

Vos chevilles

Au niveau des chevilles, il est très probable d’avoir :

  • Des entorses de l’articulation entre le tibia et la fibula (le péroné)
  • Des entorses du ligament externe

Il faut tout de même reconnaître que les fabricants de matériels de ski ont amélioré leurs réalisations en optimisant la rigidité et la hauteur des chaussures. Cela dit, le risque de blessures est toujours probable, mieux vaut toujours être vigilant. 

Dans des cas rares, graves au pire, d’autres membres (la tête, les yeux, le cou et le dos) peuvent aussi être touchés. 

Comment éviter les blessures au ski ?

Puisque vous allez partir bientôt en vacance, nous allons éviter une séance de morales. Retenez simplement deux conseils !

Mieux vaut prévenir que guérir

C’est un vieil adage qui est toujours d’actualité. La prévention est le meilleur moyen de réduire les accidents. Elle se traduit par le respect des règles mis en place par la station de ski. 

Concrètement, il faut par exemple :

  • Mettre correctement tous ses accessoires de protection : casque, lunettes, genouillère, protège-poignet…
  • Ne pas s’aventures dans les parties à risque

Les précautions à prendre

Les mesures à prendre peuvent dépendre de chacun et de la destination ciblée. Dans tous les cas, il est primordial de : 

  • S’échauffer au préalable
    Il est important de bien préparer sa condition physique et s’échauffer avant un départ au ski. Pour ce faire, il suffit de voir quelques tutoriels mis en ligne par des équipes de rééducation. Bien évidemment, il est préférable de plier à la place des spectateurs en cas de fatigue ou d’inconfort.
  • Être attentif
    Il faut prendre le temps de connaître les conditions météorologiques. Une fois en piste, gardez un œil sur les autres snowboardeurs, de façon à éviter d’éventuels heurts. Lors des sorties des télésièges, faites comme si vous allez traverser une route, regardez aux alentours !
  • Connaitre les numéros des secours
    Pour signaler un accident, il est important de connaître les numéros des équipes de secours d’une station de ski donnée. Vous pouvez vous renseigner directement auprès des responsables ou vous référer aux informations inscrites sur votre forfait ou encore sur les plans de pistes.

À noter qu’il faut toujours être à jour en matière de consignes.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML et les attributs :% s

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>